AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (remus) everything i touch isn't dark enough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 113
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 124
≈ avatar : Andrew Garfield
≈ autres comptes : personne.
≈ crédits : scarlett glasses pour l'avatar & hedgekey pour la signature
MessageSujet: (remus) everything i touch isn't dark enough   Jeu 15 Jan - 21:33

good morning myself, it's been a while since we have talked, you have changed.



remus john lupin

NOM : lupin, un nom connu dans le monde sorcier. Surtout son père en fait, un homme respecté et respectable travaillant pour le ministère de la magie. Un nom que Remus aime, comme sa petite famille et l'histoire qu'il y a derrière. PRÉNOM(S) : remus un peu ironique comme prénom, comme s'il était prédestiné à être ce qu'il est : un être hybride. Il ne le déteste pas, loin de là disons qu'il le fait sourire. john probablement le nom d'un de ses grand-père, il ne sait plus lequel. ÂGE : les clichés diront que la vingtaine c'est le moment où l'on vit le meilleur de notre existence, Remus en a vingt-trois et il est loin d'apprécier ce qu'il se passe dans sa vie. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le 10 mars 1960, ses cris ont fait écho dans l'hôpital de Sainte-Mangouste. STATUT SOCIAL : célibataire, disons qu'il ne s'est jamais risqué à aimer une fille. STATUT DU SANG : il était de sang-mêlé, fier de cette famille et puis il s'est fait mordre, il est un hybride, un monstre et il fera tout pour que ça s'éteigne avec lui. MAISON : ancien Gryffondor. La chose dont il est le plus fier et qui lui a apporté le plus de joie. Il donnerait tout pour retourner au temps de Poudlard. NIVEAU D’ÉTUDES : BUSE et ASPIC validées avec succès, les études n'ont jamais été un problème pour lui. Il s'est toujours demandé pourquoi il n'avait pas atterri à Serdaigle plutôt que la maison des lions. EMPLOI : Remus a enchaîné bien des boulots, il préfère changer très régulièrement et de toute façon, quand on remarque ses absences répétées toujours à la même période, il ne reste pas longtemps à son poste. La lycanthropie vous comprenez, ça peut s'attraper. LIEU DE VIE : perdu dans un petit village de la campagne anglaise, mais il sent qu'il ne va pas tarder à bouger. BAGUETTE : elle est en bois de cyprès, elle fait 27,75 cm et son cœur est composé de crin de licorne. Une baguette très souple. CRÉDITS : tumblr pour la bannière + wigga pour l'avatar.



BREAKER OF CHAINS


nothing left to say
001. Remus a appris très jeune à ne pas s’attacher aux choses qui l’entourent. À cause de sa lycanthropie, il était amené à beaucoup bouger avec ses parents de peur que les voisins ne s’aperçoivent de l’absence mensuelle du petit garçon et qu’ils en arrivent à la terrible conclusion de sa véritable nature. Aussi Remus possède très peu de choses auxquelles il tienne réellement : sa baguette magique preuve qu’il est aussi un sorcier et surtout un être humain, un album photo avec quelques photos de famille et surtout des Maraudeurs, un collier en argent cadeau de sa défunte mère qu’il affectionne tout particulièrement, le vieux manuel de défense contre les forces du mal que son père possédait lorsqu’il était à Poudlard et un ballon lumineux rendu increvable, à première vue c'est quelque chose qui paraît insignifiant, mais c'est un moyen de communication qu'il a élaboré avec Rose Fawkes et qu'il garde pour s'assurer de sa sécurité. En dehors de ça, il ne lui est pas difficile d’abandonner une maison pour une autre. De plus depuis la quasi éradication des Maraudeurs, il a appris à encore plus fermer son cœur en se promettant de ne plus jamais s’attacher à qui que ce soit. Pour le bien de ceux qui l’entourent et le sien. 002. Il se trouve que Remus a développé un intérêt certain pour la cuisine. Il adore ça et excelle plus dans les desserts que dans le salé pour ça il est même très mauvais et c’est à rien y comprendre. Habituellement on peut être très bon dans l’un mais juste moins bon dans l’autre, mais ce n’est pas le cas de Remus, il arriverait même à rater la cuisson des pâtes. De ce fait, il a une alimentation passablement mauvaise puisqu’il écume les fast food et pizzerias d’où il habite sans faire attention à ce qu’il peut engloutir. 003. La première chose qu’il fait lorsqu’il arrive dans un nouvel endroit et de vérifier s’il existe une bibliothèque. Remus est un fervent amoureux des livres si bien qu’il s’est toujours demandé pourquoi il avait atterri à Gryffondor et pas à Serdaigle ou Poufsouffle. Il est passionné par les ouvrages traitant de la défense contre les forces du mal, mais aussi par les romans historiques moldus. En apprendre davantage sur ce qu’il connaît le moins éveille chez lui une curiosité presque maladive si bien qu’il est obligé de tout lire sur un sujet pour pouvoir satisfaire ce sentiment. Par moment il se demande si ce n’est pas le loup qui sommeille en lui qui amplifie autant la chose. Autant vous dire qu’il préfère enterrer cette idée. 004. En parlant de son loup, Remus ne parvient pas à trouver la paix avec lui. Il déteste savoir qu’il n’est qu’un hybride, un monstre que la société sorcière déteste et répugne plus que tout si bien qu’il a développé une sorte de phobie à son encontre. Si les Maraudeurs avaient réussi à apaiser ce sentiment permanent de solitude, depuis leur disparition, Remus a recommencé à se dire qu’il était dangereux pour les autres de le côtoyer. Et il ne devait pas tomber amoureux non plus ou fonder une famille tout simplement pour éviter de propager cette anomalie sur un petit être qui n’aurait rien demandé. Alors oui, sa lycanthropie est une véritable phobie, d’ailleurs si un épouvantard apparaissait devant lui, il prendrait la forme de la pleine lune. 005. Il lui arrive de faire de longue promenade dans la campagne anglaise pour remettre ses idées en place et réfléchir à un plan d’action pour les prochains jours. Il calcule toujours méticuleusement le temps qu’il lui reste avant la prochaine pleine lune et planifie sa prochaine destination dans ces moments-là. Il apprécie être dans la nature, il ignore si c’est – encore une fois – le loup qui lui fait ressentir ça ou non, mais il est beaucoup plus apaisé une fois de retour d’une promenade qu’avant. La nature est devenue sa plus fidèle amie depuis la disparition des Maraudeurs et son éloignement soudain de l’Ordre et d’Alice. 006. Remus est un jeune homme extrêmement discret et très sérieux si bien qu’il était la voix de la sagesse au sein des Maraudeurs et on s’en remettait à lui lorsque certaines questions étaient soulevées. Pourtant ça n’empêchait pas Sirius et James de faire les pitres ou de s’attirer bien des ennuis. Même avec un ami préfet. Remus a fermé les yeux lorsqu’il était question de Rogue et sur d’autres bêtises et certains soirs il éprouve une certaine culpabilité. On disait de lui qu’il ne savait pas rigoler ou se mettre en colère et c’est un peu sa force. Si pour vous Remus ne sait pas rire, vous avez faux : il était peu avare de démonstration en public mais d’après les rumeurs, lorsqu’il racontait une blague c’était rarement les moins drôles et les plus sages. De même qu’une autre rumeur disant qu’un jour un Poufsouffle l’avait mis hors de lui et qu’il l’avait senti passer. Ce dernier a toujours évité l’ancien Gryffondor tellement il en était effrayé. Après ne dit-on pas que les personnes que l’on voit rarement en colère sont les plus terrifiantes lorsqu’on les cherche un peu trop ? 007. Remus a toujours adoré la musique presque autant que les livres. Il a toujours rêvé d’apprendre le piano et d'apprendre à composer. Il avait même pour projet de le faire pour Harry et tous les enfants que ses amis auraient. Malheureusement, rien ne pourra se faire, même s’il garde le projet au fond de son cœur dans l’espoir qu’un jour il arriverait à effleurer les touches tout en jouant un morceau dédié à la famille Potter. Si la bibliothèque reste un lieu de prédilection pour lui et dont la présence est indispensable à chaque fois qu’il change de ville, il apprécie également être à côté d’une école de musique et il tend l’oreille avec plaisir lorsqu’un élève vient prendre son cours. 008. Avec les années, Remus a développé des tics assez amusants. À Poudlard, les Maraudeurs se moquaient gentiment de lui lorsqu’il rangeait systématiquement ses affaires dans sa valise, comme s'il était prêt pour partir : réflexe qu’il a gardé de ses parents (et à l’heure actuelle, il continue de le faire). Il ne répondait jamais à la question concernant son adresse, même si c’est pour lui envoyer un cadeau si bien qu’il s’était retrouvé avec une multitude de hiboux chez lui pour le premier Noël après sa première rentrée à Poudlard. Sirius, James et Peter s’étaient justifiés par le fait que comme ils ne connaissaient pas son adresse, ils lui avaient envoyé plein de hiboux dans l’espoir que l’un d’eux arrive jusqu’à lui : résultat, ils sont tous arrivés chez lui. Espérance avait bien failli mourir d’une crise cardiaque en voyant un hibou grand-duc posé tranquillement sur un vase d’une valeur inestimable datant de son arrière-grand-père. Et pour finir, il passe toujours une main dans ses cheveux lorsqu’il est gêné ou agacé : une main quand il est gêné et les deux mains quand ça le contrarie. 009. Remus n’a plus revu son père depuis la mort de sa mère survenu il y a quelques années. Il estime que cet homme a déjà fait beaucoup de choses pour lui, il est inutile de perturber sa tranquillité avec ses soucis de sorcier lambda qui a juste du mal à se remettre de la mort de ses amis. Il lui envoie simplement des vœux de bonne année et quelques lettres pour dire que tout va bien. Embêter les gens est bien la dernière chose que veut faire le jeune homme, il vous répondra toujours que tout va bien. Ou ne répondra rien comme il le fait actuellement. La fuite n’est pas la solution la plus digne d’un Gryffondor, mais il n’a plus la force de faire des efforts. 010. Remus est une véritable marmotte (en plus d’être un loup une fois par mois). Depuis sa morsure, il est vraiment très difficile à réveiller le matin. Le nombre de fois où Sirius, James et Peter s'étaient retrouvés démunis car impossible de réveiller sieur Lupin, il ne les compte plus. Les transformations sont un moment épuisant si bien qu’il met des jours et des jours avant de récupérer totalement alors il dort beaucoup. Beaucoup. Il ne se réveille que lorsqu’il se sent en danger :  à Poudlard c’était quand James voulait tester le seau d’eau glacée ou que Sirius avait bien failli tenter les pétards dans le dortoir des Gryffondors. Son sens de loup lui permet d’avoir des réflexes assez sensationnels, merci le sixième sens.

We are only as strong as we are united, as weak as we are divided.

I. que pensez vous de Voldemort et des mangemorts ?
C’est dangereux. C’est ce que Remus répondrait à cette question. Dangereux de laisser des idéaux grandir de plus en plus. Dangereux de se plier à la peur que les mangemorts engendrent. Dangereux de se laisser à penser qu’il suffit de les rejoindre pour arranger les choses. Personne n’est en sécurité avec ces monstres autour. Remus les déteste. Pire que tout, il les hait. À cause d’eux, il a perdu ses amis. Des êtres si précieux à ses yeux qu’il aurait préféré se sacrifier un million de fois plutôt que de les voir périr. Lily et James d’abord. Ce couple au grand cœur qui méritait tout le bonheur du monde et pas que leur vie s’éteigne aussi jeune. Peter assassiné lui aussi. Puis Sirius qu’il n’aurait jamais pensé capable de trahir son meilleur ami et d’en tuer un autre. Alors oui, Remus trouve que laisser des individus pareils dans la nature est dangereux, ils ne sèment que terreur et malheur autour d’eux. La preuve ? L'assassinat du petit Harry Potter en est une. Il fallait un courage monstrueux pour s'en prendre à un enfant de trois ans, pensait-il avec ironie. Alors Remus ne souhaite qu’une chose : les voir disparaître pour toujours en souffrant bien au passage, on n'a pas idée de s'en prendre à un enfant.


II. que pensez vous de Dumbledore et de l'odp ?
D’un côté, Remus éprouve un immense respect pour Albus Dumbledore. Après tout c’est grâce à lui qu’il a pu se faire une place à Poudlard et qu’il a pu y rencontrer ses meilleurs amis. Il lui en sera éternellement reconnaissant. Pourtant à ce jour, le jeune homme lui en veut. Une colère passagère, le temps qu’il digère, mais il le tient pour responsable de la mort de Harry Potter. Une colère qu’il éprouvera jusqu’à ce qu’on lui donne le nom du meurtrier du garçonnet. Albus aurait dû lui confier à lui la garde du fils de James et Lily, il aurait pu le protéger avec sa magie plutôt que la famille moldue chez qui il était. Dumbledore avait commis une terrible erreur et il en payait les conséquences. Si Remus ne s’était pas senti aussi anéanti peut-être qu’il aurait demandé une discussion avec le directeur pour comprendre comment la situation avait pu lui échapper, mais il n’en avait pas le courage et pas l’envie. À la mort de Lily, James et Peter et l’emprisonnement de Sirius, il avait quitté l’Ordre du Phénix sans un regard en arrière et sans prévenir personne. À ce jour, il n’a pas envie de se battre et se demande encore pourquoi l’Ordre existe toujours.


sonata. manon 22 ans


PAYS : france. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7j au moins. VOTRE AVIS SUR PF : j'en bave, il est trop beau de la vie et trop parfait. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM : via PI. PERSONNAGE : personnage prédéfinis. CÉLÉBRITÉ : andrew garfield. VOYEZ VOUS DES CHOSES A AMÉLIORER ? : nop. UN DERNIER MOT ? : le chocolat c'est la vie.



Dernière édition par Remus Lupin le Dim 18 Jan - 18:25, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 113
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 124
≈ avatar : Andrew Garfield
≈ autres comptes : personne.
≈ crédits : scarlett glasses pour l'avatar & hedgekey pour la signature
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Jeu 15 Jan - 21:34

It matters not what someone is born, but what they grow to be.



ANNÉES 60. Un petit rire s’éleva dans le jardin. Espérance passa la tête par la porte de la cuisine pour voir un Remus en train de courir après un papillon violet. Ses petites mains étaient tendues vers lui et il n’arrêtait pas de le poursuivre dans l’espoir fou de pouvoir refermer délicatement ses doigts sur ce petit être. La jeune femme sourit, attendrie par ce spectacle puis retourna à sa vaisselle qui n’allait pas se faire toute seule. Elle baissa la tête un quart de seconde avant de voir du coin de l’œil un éclair marron passer juste devant la fenêtre et quelques secondes plus tard les pleurs de son fils. Paniquée, elle lâcha l’assiette qu’elle avait dans les mains pour se précipiter à l’extérieur, le cœur battant la chamade contre sa poitrine. Elle leva la tête pour finir par voir Remus, perché sur la branche du chêne qui trônait fièrement sur la gauche de leur maison. Espérance fit la grimace et posa ses mains sur ses hanches avant de s’exclamer. « Encore, Rem ? Sérieusement ? » « ’maaan fais-moi descendre s’il te plaît ! » Hoqueta le petit garçon à travers ses larmes. « Ton père t’a prévenu que tu ne pouvais pas attraper les papillons et que tu y arriverais encore moins en déclenchant ta magie. La dernière fois le toit, maintenant le chêne, il va falloir apprendre à te calmer jeune homme. » Remus, dans l’état actuel des choses, était plus effrayé qu’autre chose. Il savait qu’il était un sorcier tout comme son père, il savait également qu’il ne maitrisait pas encore sa magie et que ça pouvait donner lieu à des moments gênants comme aujourd’hui, mais ça n’était pas de sa faute. Il ne se contrôlait pas et n’arrivait pas à savoir quand est-ce que ça allait arriver. Il avait simplement souhaité rejoindre le papillon qui s’était mis hors de portée du petit garçon et pouf deux secondes plus tard, il s’était retrouvé dans l’arbre. Espérance poussa un soupir avant de disparaître dans le garage juste à côté du chêne. Remus la vit sortir une échelle qu’elle posa contre le tronc de l’arbre et tout en grimpant, il l’entendit râler. Il en oublia ses larmes, mais il hoquetait toujours furieusement à cause de cette soudaine peur de ne plus pouvoir redescendre. « Entre ton père et toi, vous allez me faire avoir des cheveux blancs beaucoup plus rapidement que prévu ! Vous devriez apprendre que les personnes qui ne maîtrisent pas la magie com— » « Les moldus, maman. » « Tu veux rester sur ta branche jusqu’à ce que ton père rentre ? » Elle le vit hocher négativement de la tête. « Bien. Donc je disais quoi ? Ah oui, si vous croyez que c’est facile pour moi de vous sortir de vos situations si… compliquées ?! Bon allez viens ! Accroche toi à moi. » Elle passa son fils sur son dos qui s’accrocha à sa mère de toutes ses forces, fermant ses petits doigts autour de la chemise qu’elle portait. Espérance redescendit de l’échelle et déposa son fils au sol. Elle lui ébouriffa les cheveux. « Rentre maintenant. Assez d’émotion forte pour la journée, Rem, je vais te faire un chocolat chaud. » Il attrapa la main de sa mère et rentra avec elle à l’intérieur, sans savoir que cette nuit-là tout allait changer pour lui et sa famille.

Remus sirotait son chocolat tranquillement pendant qu’il dessinait sur la table du salon lorsque son père rentra de sa journée de travail. Lyall Lupin était un expert mondial en apparition spectrales d’origine non humaine et travaillait depuis peu avec le ministère de la magie pour contrer la menace grandissante qui touchait le pays. Et ces journées étaient rythmées par des cas aussi sanglant qu’inquiétant qui ébranlait l’Angleterre entière. Épuisé, il déposa sa cape dans l’entrée et se débarrassa de ses chaussures non sans un soupir de soulagement. Elles lui faisaient tellement mal aux pieds celles-ci. Il se dirigea dans la cuisine où il salua Espérance d’un baiser sur la tempe avant d’aller ébouriffer les cheveux de son fils. « Tu dessines quoi, mon grand ? » « Le papillon que j’ai vu tout à l’heure. » Lyall jeta un coup d’œil par-dessus l’épaule du petit garçon et grimaça. Ce n’était pas du grand art et ça ne ressemblait pas du tout à un papillon, mais comme tout bon parent, il se devait de mentir pour ne pas froisser la fibre artistique de Lupin junior. C’était Espérance qui le lui avait ordonné. « Fantastique, fils, continue comme ça ! » Par la suite il rejoignit son bon vieux fauteuil et attrapa son journal avant de sortir sa baguette de la manche de sa chemise et d’enclencher la radio d’un mouvement souple du poignet. Une douce musique s’éleva coupant le silence de la maisonnée. Remus remuait en rythme avec la musique pendant qu’Espérance chantonnait dans la cuisine préparant le repas du soir. Lyall sourit en songeant à sa petite famille chérie.

Le même jour à une heure du matin
Remus dormait paisiblement lorsqu’il sentit un courant d’air froid le glacer jusqu’à l’os. Il resserra sa couverture avec ses petites mains avant de se rendre compte qu’elle n’était plus posée sur son corps. Fronçant les sourcils, il ouvrit finalement les yeux et manqua de hurler de terreur en voyant deux orbes jaunes le fixer avec intensité. Quelqu’un était entré dans sa chambre. Et ce quelqu’un souriait d’un air mauvais. Comment il le savait ? Parce que la lune éclairait la pièce avec une incroyable lumière bleutée révélant les dents blanches de l’intrus puis le premier coup tomba. Remus en eut le souffle coupé. Il venait de se prendre un coup en plein visage, il avait senti les griffes pénétrer sa chair et une douleur cuisante l’envahir. Il ne comprenait pas ce qu’il se passait et qui était dans sa chambre. De toute façon, cette partie de l’histoire restait totalement confuse pour Remus. Il ne se souvenait pas de l’attaque. Il ne se souvenait pas d'avoir crié. Il ne se souvenait pas d’avoir appelé ses parents à l’aide non plus. Il ne se souvenait pas. Il n’y avait que la douleur qu’il avait ressentie qui était toujours présente dans sa mémoire. Il avait eu l’impression d’avoir été déchiré des deux côtés et d’avoir eu la peau qui brûlait à chaque contact avec les griffes de la chose qui s’en prenait à lui.

Ses parents quant à eux avaient eu la peur de leur vie ce soir-là. Le cri surhumain qu’avait poussé Remus les avait réveillés en sursaut et Lyall avait sauté sur sa baguette avant d’enfoncer la porte de son fils pour découvrir une scène abominable. Il reconnut Greyback, ce type que tout le monde avait pris pour un clochard, mais qu’il avait vu, lui, comme un type redoutable et dangereux. La haine s’infiltra dans les veines et en un quart de seconde, psalmodia tous les sortilèges de défense qu’il pouvait connaître afin de le chasser de sa maison. Espérance était juste derrière lui et il l’entendait sangloter avec force. Il priait pour que Remus ne soit pas… cette pensée se bloqua dans sa tête refusant même de soumettre l’hypothèse d’une telle chose. Lorsque Greyback s’enfuit, Lyall et Espérance ne bougèrent pas de l’encadrement de la porte. Encore sous le choc, ils ne réalisaient pas ce qu’il venait de se passer et c’était Espérance qui réagit en premier. Elle contourna son mari et se précipita à l’intérieur de la chambre. Elle manqua de glisser sur le sang qu’il y avait au pied du lit et retint un sanglot en voyant la pâleur de son fils. « Lyall ! Lyall il faut que tu viennes t’occuper de lui… il… il a des blessures que je ne peux pas soigner… » Son mari s’accrocha au mur et entra à son tour dans la chambre pour rejoindre sa femme et faire ce qu’elle lui ordonnait. Il supposait qu’elle n’avait pas vérifié si Remus était encore en vie et que ça allait être à lui de le faire. Il prit une profonde inspiration avant d’écarter doucement Espérance du lit. Inutile de lui infliger encore plus de douleur. Lyall serra sa baguette un peu plus fort entre ses doigts avant d’enfin poser ses yeux sur son fils. Sa vue se brouilla un instant en voyant ce petit corps affreusement mutilé. D’une voix tremblante il récita ce sortilège de soin qu’il n’aurait jamais pensé utiliser sur son propre fils. « Vulnera Samentur ! » Commença-t-il sentant la culpabilité poindre dans son cœur. C’était de sa faute. « Vulnera Samentur ! » Les loups-garous sont des créatures dépourvues d’âme et diaboliques, elles ne méritent que la mort. Il ferma les yeux un court instant, chassant la rage contre lui-même. Greyback avait du vouloir lui donner une leçon. Et quelle leçon… « Vulnera Samentur ! » Si Remus s’en sortait, il allait être maudit. Par sa faute. Un poids monstrueux venait de s’abattre sur ses épaules : tout était de sa faute.

Le silence s’abattit dans la chambre pendant les plaies de Remus se refermaient grâce au sortilège de Lyall. L’homme posa une main sur le front de son fils dégageant les mèches collées par le sang séché. Il sentit une prise sur son dos avant de se rendre compte qu’Espérance venait de s’accrocher à lui. « Lyall… dis-moi qu’il est en vie. S’il te plaît… dis-moi que ce monstre n’a pas tué notre bébé… parce que si c’est le cas, je te jure, même sans magie, je le retrouve et je le démembre… » La main robuste de l’homme quitta le front de son fils pour venir se positionner juste au-dessus de sa poitrine. Il hésita un instant par peur de la réponse puis il finit par poser ses doigts au niveau du cœur. Il battait. Faiblement, mais il battait. Il baissa la tête avant de prendre une profonde inspiration et de répondre à sa femme. « Il est en vie, Espérance. » « Mais ? » « Mais… il n’aura plus la même vie désormais et nous non plus. Nous ne pourrons pas rester éternellement ici et Remus ne pourra pas suivre les cours à l’école moldu. Nous ne pouvons pas prendre ce risque… pas tant que je n'ai pas trouvé quelque chose pour le guérir. » Et plus maintenant qu’il était devenu un hybride.

LES ANNEES SUIVANTES
Alors d’un commun accord, les Lupin devinrent des nomades. Ils changeaient de maison à chaque fois que les voisins commençaient à être trop soupçonneux ou après avoir entendu des hurlements inhumains en provenance de leur cave. Les rumeurs allaient bon train allant de ils sont peut-être adeptes de jeux peu conventionnels à il n’y a pas de doute, ils hébergent un monstre. Aussi bien chez les moldus que chez les sorciers sauf quand ces derniers remarquaient la récurrence des hurlements et la pâleur de la peau de leur fils quelques jours avant la pleine lune. C’était généralement le signal pour la famille : il fallait qu’ils bougent.

« Papa ? Je peux aller jouer dehors ? » Vint demander un Remus tout timide à son père qui était plongé dans des bouquins de médicomagie. Un début de barbe commençait à lui ronger une partie du visage lui donnant un air plus bourru qu’avant. Après l’incident qui changea leur vie, Lyall abandonna son poste au ministère pour passer ses journées à la recherche d’un remède pour son fils. Il redressa la tête de son bouquin et posa ses yeux sur la silhouette de Remus. Il avait sept ans. Et ça faisait bien deux ans qu’il n’avait pas le droit de voir d’autres enfants. Lui si vivace et riant tout le temps était devenu silencieux et passait le plus clair de son temps perdu dans les bouquins à s’imaginer des histoires qu’il ne vivrait pas. Ce jour-là, il avait espoir que son père lui accorde cette chance. Ses petits voisins étaient tous dehors en train de jouer dans la neige et il avait terriblement envie de les rejoindre. Lyall sentit son cœur se briser, mais il ne pouvait pas accéder à sa demande. Ce n’était plus possible. « Je suis désolé, bonhomme, mais tu connais les règles. » La tristesse envahit les yeux de son fils et la culpabilité qui le rongeait refit surface. « C’est pas grave… je vais aller lire alors. » Et Remus ne redemanda plus jamais à son père s’il pouvait aller jouer dehors.

La solitude devint sa plus fidèle alliée et les livres qu’il dénichait ou que ses parents lui ramenaient ses plus fidèles amis. Il se perdait dans les histoires d’Ulysse et de Troie ou des traités de magie ou de l’histoire de la magie aussi. Il appréciait toutes ses lectures. Majoritairement, leur fils n’avait pas changé depuis l’attaque, il était juste beaucoup plus calme et silencieux. Il n’en avait pas parlé à ses parents, mais il avait une peur terrible de la cave aménagé par son père pour qu’il puisse se transformer sans faire trop de dégâts. Pour lui, elle était synonyme de terreur et de douleur. Il lui arrivait de se réveiller en pleine nuit en larmes et totalement tremblant. Il savait qu’il n’était plus comme avant, mais il se demandait encore pourquoi son père n’avait pas trouvé de remède pour le soigner et lui épargner autant de souffrance.

ANNÉES 70.En grandissant, Remus apprit à comprendre un peu plus sa condition et se désolait de l’état de ses parents qui commençait à se dégrader au fur et à mesure qu’il prenait de l’âge. Bientôt, ils leur seraient impossible de le contenir. Bientôt, il serait hors de contrôle et peut-être que le pire arriverait. Il était terrifié à cette idée et d’un autre côté, il culpabilisait fortement en voyant les cernes sous les yeux de sa mère et la minceur de son père.

Le jour de ses dix ans, Lyall entra dans la chambre de son fils. Il vit Remus debout en train d’observer les murs. Ils venaient tout juste de changer de maison pour la cinquième fois cette année et le jeune garçon ne s’y faisait pas. Ces murs étaient trop laids, la couleur vert pistache lui donnait envie de vomir. « Rem ? Le susnommé se tourna vers son père et lui sourit avant de passer une main dans ses cheveux. « J’ai… j’ai à te parler, fils. » « Je t’écoute. » Lyall tenait une enveloppe dans la main, Remus aperçut vaguement le tampon à l’effigie de Poudlard. « C’est ta lettre pour Poudlard. On a longuement discuté avec ta mère et… tu sais que ta situation est délicate, Rem et nous ne pouvons pas prendre le risque que… que tu ailles là-bas. C’est trop risqué. » Remus eut un léger sourire. Il comprenait. Pour le bien des autres, il se devait de vivre confiné. Il hocha simplement la tête. Poudlard n’était pas pour lui, il s’était fait une raison depuis longtemps. « Mais je t’apprendrai à te servir de ta magie et à te contrôler là-dessus, je te le promets, fils. » Il leva la tête pour plonger dans le regard doux de son père. Il y vit toute la culpabilité du monde et il se contenta de le serrer dans ses bras. « Et tu seras le meilleur des professeurs, je suis sûr. » Remus cacha ses larmes à son père. Au fond, il avait espéré que Poudlard soit un pas vers la liberté, mais il allait continuer à être un poids pour ses parents. Et ça commençait à le travailler sérieusement.

LE 5 MARS 1970
« Famille Lupin, bien le bonjour. » Fit un vieil homme à la barbe blanche lorsque Espérance et Lyall ouvrirent leur porte ce jour-là. Si la femme allait répondre d’un ton enjoué et surpris, l’homme quant à lui devint un peu plus nerveux et tenta de fermer la porte presque aussitôt. « Lyall ! Qu’est-ce que tu fais ?! » « C’est Albus Dumbledore, le directeur de l’école de Poudlard ! » Espérance étouffa un cri avec sa main et tenta d’aider son mari avec la porte. Une canne dépassait et refusait de se pousser malgré tous les efforts de Lyall. « Nous ne sommes pas intéressés, monsieur Dumbledore. » « Lyall, sauf votre respect, je doute de cette réponse infondée. Laissez-moi entrer, s’il vous plaît. » Le ton du directeur était très calme. Il était presque amusé par la situation. Remus, qui était dans la bibliothèque, était en haut des escaliers après avoir entendu tout le remue-ménage de ses parents. « Vous déplacez encore les meubles ? » « Oh c’est le jeune Remus que j’entends ? Dis à tes parents que je ne vous veux aucun mal, veux-tu ? » Remus haussa un sourcil curieux. Qu’est-ce que c’était ce que cette histoire ? « Dumbledore, laissez tomber ! » Il y eut un moment de silence où ledit Dumbledore avait arrêté de lutter. « Bon. Veuillez reculer s’il vous plaît. » « Qu’est-ce que… » La porte explosa en morceaux. Lyall eut juste le temps de se jeter sur Espérance pour éviter qu’elle ne soit blessée alors que Remus ouvrait la bouche en un o parfait.

Quelques minutes plus tard, ils étaient tous installés dans le salon de la famille. Remus et Dumbledore jouaient aux bavboules pendant qu’Espérance faisait des pancakes pour tout le monde et que Lyall remettait la porte en place avec l’aide de la magie, tout ça dans une ambiance des plus tendues. Remus trouvait ce bonhomme amusant et il ne pouvait qu’apprécier d’être avec un inconnu lui qui n’avait pas le droit de sortir de la maison et qui voyait rarement du nouveau monde. Lorsque les pancakes furent prêts et que la porte avait été réparée, Lyall et Espérance vinrent s’installer dans le salon à leur tour, la mine grave. « J’ai bien reçu votre réponse Lyall et je ne peux pas l’accepter. » Fit le directeur de Poudlard d’un ton sérieux. « Avant que vous ne m’interrompiez, je préfère vous dire que je sais ce qu’est Remus et je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas venir étudier à Poudlard. Votre fils a besoin de se retrouver au milieu d’autres jeunes de son âge et vous, vous avez besoin de repos. Vous avez des mines affreuses. » Espérance serra la main de son mari pendant que Dumbledore mordait dans un pancake et que Remus suivait la conversation avec attention. On parlait de lui. Son cœur battait fort contre sa poitrine, tellement fort qu’il avait l’impression qu’il allait en sortir. « Un système a été mis en place pour Remus, à Pré-au-Lard une cabane est à l’abandon, j’ai fait en sorte de la relier à Poudlard avec un système de tunnel et une fois par mois nous y amènerons Remus afin qu’il puisse se transformer en évitant de blesser ses camarades. Sachez que la cabane ne sera pas accessible aussi facilement. Du côté de Poudlard, nous allons planter un Saule Cogneur qui dissuadera les plus curieux et du côté de Pré-au-Lard, nous nous sommes occupés de répandre une histoire pas jolie jolie sur cette cabane. » Il fit un clin d’œil dont lui seul avait le secret. « Cela étant, pour ta sécurité Remus, je te demanderai de ne pas révéler ce que tu es à tes camarades. » Fit-il en se tournant vers ledit Remus. Le petit garçon hocha la tête puis il jeta un coup d’œil à ses parents. Ils avaient un air dubitatif sur le visage. « Papa, maman, s’il vous plaît… laissez-moi aller à Poudlard. Je vous promets de ne jamais rien dire à personne. » Dumbledore reporta son attention sur les Lupin et Lyall jeta un coup d’œil à sa femme. Ils avaient bien besoin de repos et Remus avait besoin d’être en contact avec les autres. Il hocha la tête. « Bien. J’accepte, mais au moindre soucis, Remus rentre chez nous ! » Remus sauta de joie. Il allait enfin connaître une nouvelle vie.

Fascination. C’était bien le mot qui caractérisait le mieux Remus lorsqu’il posa les pieds à Poudlard. Cet endroit était tout bonnement fascinant et il sentait ce nouveau poids qu’était la liberté dans sa poitrine, ça faisait un bien fou. En franchissant les portes de la Grande Salle, il ne put s’empêcher de laisser échapper une exclamation de joie à la vue de ce qui l’attendait. Sa tête commençait à lui tourner à force de regarder dans tous les sens pour ne pas perdre une seule miette de ce qu’il voyait. Ce qu’il allait dire dans sa lettre pour ses parents risquaient de lui couvrir une bonne dizaine de pages. On les amena au niveau de la table des professeurs où Remus vit Albus Dumbledore. Il ne put s’empêcher de lui lancer un sourire éblouissant. Le vieil homme lui répondit en hochant simplement la tête. C’était grâce à lui qu’il était là, il lui en était fortement reconnaissant. « Lorsque j’appellerai votre nom vous viendrez vous asseoir sur le tabouret et je mettrai le choixpeau sur votre tête. Il vous répartira dans vos maisons et vous irez rejoindre les tables attitrées » La répartition commença. Remus se demanda dans quelle maison il allait bien pouvoir atterrir. Lorsque son nom fut appelé il s’installa avec nervosité et bientôt sa vue fut cachée par un vieux tissu malodorant. Il plissa le nez et manqua de tomber du tabouret lorsqu’une voix s’éleva dans sa tête. « Ça n’est pas très gentil de penser ça. Je suis très vieux tu sais, c’est normal que mon tissu commence à sentir ! Bien il faut te répartir toi aussi et je sais parfaitement où te placer. Ce sera donc… GRYFFONDOR ! » Des applaudissements parvinrent jusqu’à ses tympans et on lui retira finalement le vieil artefact magique. Remus alla rejoindre sa table et profita du repas, vite groggy par toutes les voix qu’il entendait. Lui qui avait l’habitude du silence habituel de la famille Lupin…

Il était dans un dortoir avec une petite partie des garçons de première année. Remus fit rapidement la connaissance de James Potter et Sirius Black. Deux jeunes garçons qui semblaient être de véritables terreurs. Au départ, il n’avait pas spécialement envie de se mêler aux autres, se rappelant encore des exigences de son père là-dessus et les recommandations de Dumbledore sur sa condition de loup-garou. Mais c’était sans compter la persévérance des deux autres. Leur objectif était d’arriver à décrocher un rire à Remus Lupin. Et ils y arrivèrent lorsqu’ils firent leur première grosse bêtise : une explosion de chaudron chez ce vieux Slughorn. Explosion du chaudron de Rogue qui lui colora les cheveux en rose pour être exacte. Remus avait bien failli tomber de sa chaise ce jour-là tellement il riait. James et Sirius avaient réussi leur pari tout en écopant de leur première retenue.

En rentrant ce soir-là, ils étaient attendus par Remus qui lisait sur son fauteuil habituel. Il leur décrocha un merveilleux sourire avant de les rejoindre pour une partie de cartes. Une belle amitié commença avec ces trois-là. Et de trois ils passèrent à quatre lorsque le loup-garou décida d’intégrer un p’tit gars timide de Gryffondor. Il avait pris la manie de les observer en pensant ne pas être vu, mais c’était mal connaître Remus. Il discuta longtemps avec lui et il apprit qu’il s’appelait Peter Pettigrow. « Boh, Rem t’es sûr que tu veux qu’il reste avec nous ? » Murmura Sirius à son oreille. Remus hocha positivement la tête. « Plus que sûr même ! » Sirius et James haussèrent les épaules. Si au début, ils étaient partis pour ignorer le nouvel arrivant, Peter arriva finalement à faire sa place. Peter arriva finalement à faire sa place.

« Rem, dis, où tu disparais tous les mois ? » Le jeune Remus se figea. « … voir ma mère, elle… elle est malade. » « Tous les mois elle est malade ? » « C’est quelque chose de sérieux du coup j’ai pas souvent le droit de la voir, il n’y a qu’une fois par mois que je peux lui rendre visite sans que ça ne dérange ses soins. » Il n’aimait pas mentir sur la santé de ses parents, mais ils lui avaient bien dit qu’ils pouvaient et devaient servir d’alibi si jamais on lui posait des questions. « Ah et c’est pour ça que t’es tout pâle avant d’aller la voir ? » Sirius ne semblait pas le croire, il avait croisé ses bras sur sa poitrine et le regardait en fronçant les sourcils. « Je ne sais pas ce que tu caches, Remus John Lupin, mais compte sur nous pour le découvrir ! » Il tira la langue et partit rejoindre James dans la salle commune. Les mains de Remus se mirent à trembler. Si jamais ses amis découvraient ce qu’il était réellement, c’était fini. Totalement fini.

2e ANNÉE DE REMUS
Remus était assis, ses amis non loin de lui. Il fixait ses chaussures avec insistance essayant de ravaler les larmes qui menaçaient de couler sur ses joues. Ils savaient. Ils avaient compris ce qu’il était et pourquoi toutes ces disparitions. Il n’y avait pas de maman malade ou autre chose, il était un loup-garou tout simplement. Remus s’attendait à des insultes, du dégoût et des remarques acerbes de ses amis tout mais pas « Mais pourquoi tu nous as rien dit ? » James posa une main sur l’épaule de Sirius. Il savait que son meilleur ami allait se mettre en colère. « Sirius… » « Non attends ! Remus, on est tes amis, non ? Pourquoi tu nous as rien dit, t’as pas confiance en nous c’est ça ?! » « Je… je… » Remus se sentait étouffer. « On s’en fout que tu sois un loup-garou, mais t’aurais pu nous le dire… on aurait pu te soutenir ! On est tes amis ! » Remus redressa la tête. Sirius ne le détestait pas. Il était juste en colère parce qu’il n’avait rien dit et vu la tête des deux autres, ils pensaient la même chose. « Je… je vous dégoûte pas ? » James haussa un sourcil. « Non… pourquoi on devrait ? T’es notre ami, Rem. Tu pourrais être jaune que ça serait pareil. » Il se leva d’un bond et alla serrer ses trois amis dans les bras. Il manqua de se mettre à pleurer de joie. En douze ans d’existence, on l’acceptait enfin pour ce qu’il était. « Merci ! Merci ! Merci » Il se dégagea d’eux assez rapidement conscient que si quelqu’un entrait dans le dortoir à ce moment-là, ils trouveraient la situation bien étrange.

Quelques jours après leur avoir dit la vérité, James, Sirius et Peter retrouvèrent Remus à la bibliothèque. Ils l’entourèrent et il redressa la tête, intrigué de les voir tous ici. « Tu sais quoi ? On a décidé de devenir des animagi. Parce qu’un loup-garou ne s’en prend qu’à des humains, pas des animaux. Comme ça tu seras pas tout seul les nuits de pleine lune, Lunard » Ainsi et avec le temps, James, Sirius et Peter apprirent ce don qu’ont certains sorciers de se transformer en animal et ils devinrent les Maraudeurs. Lunard, Patmol, Queudver et Cornedrue.



It matters not what someone is born, but what they grow to be.



ANNÉES 80. Avec la montée en puissance de Voldemort durant ses dernières années à Poudlard, il était tout naturel pour Remus qu’après Poudlard, il suive ses amis dans le combat contre ce dernier. Pour lui, il n’était pas concevable que cet homme arrive à faire asseoir son désir de domination et les pratiques qu’il avait étaient inhumaines aux yeux du loup-garou. Lui et les autres se battraient pour un monde meilleur. Mais une fois encore le malheur s’abattit sur les épaules du jeune homme. On lui avait donné une mission dans le nord du pays et il était parti en compagnie de deux hommes de l’Ordre. Alors qu’il était rentré tard et que la fatigue envahissait ses muscles, il vit qu’on l’attendait. Lui qui ne demandait qu’à dormir. Il se demanda pourquoi le sorcier avait une mine si grave. « J’ai… une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer. » Remus lâcha un soupir et passa une main sur son visage fatigué. « Commencez par la bonne. » « Lord Voldemort a été détruit. » Remus haussa des sourcils étonnés. Alors ça… pour une bonne nouvelle, c’était une bonne nouvelle. Alors pourquoi le sorcier ne semblait pas si joyeux que ça ? « Mais c’est une excellente nouvelle ça ! Pourquoi cette mine ? » Le sorcier détourna le regard et Remus sentit comme une pierre tomber dans son estomac. Qu’est-ce qu’il s’était passé ? « Vous devriez vous asseoir pour entendre la suite, monsieur Lupin. » Obéissant, il poussa une chaise et s’y installa. « Vous n’êtes pas sans savoir qu’une prophétie entoure vos amis James et Lily Potter ainsi que leur fils ? J’ai le regret de vous annoncer que Lord Voldemort a été détruit par leur fils, Harry, après qu’il ait assassiné James et Lily. » Le choc de la nouvelle ne fit pas tout de suite réaliser à Remus ce qu’il se passait. « Non… c’est impossible, comment ? Il était leur gardien du secret, jamais il n'aurait pu... » Le sorcier hocha gravement la tête. « Peter Pettigrow a été assassiné lui aussi… par Black… je suis désolé de vous annoncer ça monsieur Lupin, mais il s’avère qu’il ne porte pas le nom de Black pour rien. Il a trahi vos amis… il a été appréhendé et enfermé à Azkaban. » Remus sentit son corps se raidir et il éclata d’un rire morbide. Hystérique. C’était impossible. C’était totalement faux. « Vous mentez ! Sirius n’aurait jamais fait ça. » Le sorcier eut une mine désolée et déposa devant lui la Gazette du Sorcier à la une qui fit taire le rire de Remus. Il l’attrapa vivement et l’agrippa pendant que ses yeux parcouraient rapidement les lignes sous ses yeux. Peter. James. Lily. Ils étaient morts. Sirius. C’était un traître. Il s’entendit vaguement demander au sorcier de partir. Il entendit vaguement qu’il partait. Il était seul désormais. Aussi bien dans cette pièce que dans sa vie.

Il craqua. La rage envahit son corps et il ravagea sa chambre, détruisant les meubles, arrachant les cadres au mur, éventrant le matelas de son lit et finissant par briser le miroir de sa salle de bain. Il venait de perdre ses plus chers amis. Il venait de perdre la petite famille qu’il s’était composé avec le temps. Il revoyait le sourire flamboyant de Lily et le regard moqueur de James. Il revoyait les accolades amicales de Sirius et la timidité maladive de Peter. Il ferma les yeux sentant un sanglot se bloquer dans sa gorge. Ses amis. Les Maraudeurs n’étaient plus. Pourquoi n’avait-il pas été présent ? Pourquoi n’était-ce pas lui qui était tombé à la place de Peter ? Pourquoi est-ce que c’était lui qui devait survivre et pas James et Lily ? Surtout pourquoi est-ce qu’il fallait que le sauveur de la nation n’ait qu’un an et ait déjà tout perdu ?

Lorsque Remus rentra finalement sur Londres, il passa à Godric’s Hollow et passa par la maison des Potter. Des gerbes de fleurs entouraient la clôture alors que la maison donnait l’impression qu’elle avait été soufflée par une tornade. Silencieux, Remus quitta le village sorcier, les paroles de Dumbledore raisonnant dans son esprit.

« J’ai confié Harry à la sœur de Lily. Je sais que c’est une moldue, mais c’est pour son bien. Il est encore trop jeune pour subir la liesse du monde sorcier et il sera plus en sécurité là-bas, Remus. »

Il aurait très bien pu s’en occuper. Il n’était pas le parrain, c’était un fait, mais il aurait pu l’adopter et lui raconter plus tard à quel point ses parents étaient des héros. Il aurait très bien pu s’occuper du bébé, même s’il n’était qu’un loup. Après cette discussion, Remus annonça à Dumbledore qu’il quittait l’Ordre. Pour lui, ça n’avait plus d’intérêt : Voldemort était détruit et les mangemorts étaient toujours dans la nature certes, mais il n’avait plus la force de se battre. Il n’avait plus la force de rien. Alors il partit abandonnant son appartement et ses affaires ne prenant que le strict nécessaire et les objets qu’il affectionnait. Sans un regard en arrière, il disparut de la circulation pour son propre bien et pour ne pas être retrouvé.

ANNÉE 1983. Remus reposa la Gazette du Sorcier et tapa de son poing sur la table. L’annonce lui brisa ce qui lui restait de cœur : Harry était mort. Harry Potter, sauveur de la nation sorcière avait été froidement assassiné, la marque des ténèbres flottant au-dessus de la maison de la sœur de Lily. La famille moldue aussi avait été assassinée. « Dumbledore, pauvre fou… qu’est-ce que vous avez fait… » Soupira-t-il. Il ferma les yeux pour éviter de se mettre à pleurer, il serra les dents et laissa échapper un grognement sourd entre ses lèvres. Les mangemorts étaient de retour et même si l’article supposait que c’était un acte de vengeance - vengeance sur un enfant de trois ans… quelle vengeance, quel courage… si Remus pouvait tomber sur celui qui l’avait tué il lui montrerait ce que c’était que le courage. - le jeune homme soupçonnait que c’était une toute autre histoire. Peut-être qu’ils avaient trouvé un moyen de faire revenir leur maître. Dans tous les cas, Remus ne rejoindrait pas l’Ordre pas après ça. Il allait lui falloir du temps pour admettre que plus rien ne l’obligeait à continuer de se battre pour un monde meilleur. Il n’y avait plus de Lily, James et Peter depuis deux ans bientôt, plus de Sirius – et qu’il croupisse en prison le plus possible, lui – et surtout… il n’y avait plus de Harry. Il n’aurait jamais le plaisir de voir ce bout de chou grandir et devenir l’homme digne de son père et de sa mère. C’était injuste.



Dernière édition par Remus Lupin le Dim 18 Jan - 19:10, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 479
≈ inscrit(e) le : 15/07/2014
≈ tes points : 333
≈ avatar : aidan poldark/turner.
≈ autres comptes : lucrezia la brune k-non, robb et sal, les mecs.
≈ crédits : @chameleon circuit (avatar), tumblr (gifs), mikky ekko (lyrics).
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Jeu 15 Jan - 21:38

remus :jotem: bienvenuuuuuue :puppy: :bril:
bonne chance pour ta fiche :bigkiss: :fall:
si tu as des questions, n'hésite pas :fire:

_________________


half b l o o m i n g creation, half blazing hellfire so you're feeling tied up to a sense of control, and make decisions that you think are your own. you are a stranger here, why have you come ? lift me h i g h e r, let me look at the sun and once I hear them clearly, say : who are you really? and where are you going? I've got nothing left to prove, cause I've got nothing left to lose. /MALEFOY SILVER QUEEN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 197
≈ inscrit(e) le : 19/12/2014
≈ tes points : 125
≈ avatar : Emilia Clarke.
≈ autres comptes : arcadio, ruth et jane.
≈ crédits : ice and fire +avatar, sweet poison +sign.
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Jeu 15 Jan - 21:40

MANOOOOOOOOON :siffle: il est trop sexy ton avatar, tu l'sais ça (oui tu le sais, je t'ai dit de le prendre en fait :fall: ) puisque tu as un lien de prévu avec la petite frangine, il va falloir qu'on s'en trouve un aussiiii. :jotem: Bref, bon courage pour ta fichette, n'hésite pas à venir toquer à notre porte en cas de question :héé:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 185
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 140
≈ avatar : emma watson
≈ crédits : heresy.
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Jeu 15 Jan - 21:42

OMG OMG OMGOOOOOD :fire: :fire: :fire: toi en Remus, je meurs juste, ça fait tellement longtemps que j'attends de voir ça :héé: et puis notre lien va être trop bon à jouer, je hâte qpofidjfpodij ! couraaage pour ta fiche, tu vaincras :spm:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 444
≈ inscrit(e) le : 06/12/2014
≈ tes points : 192
≈ avatar : Katie McGrath
≈ autres comptes : Lewyn & Willem
≈ crédits : money honey (avatar), endlesslove (sign)
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Jeu 15 Jan - 21:46

REMUUUUUUUS :fire: :fire: :fire: Mon chéri d'amour de toujours :jotem: Superbe choix de prédef :bave:
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fichette, amie PIienne :rainbow:

_________________
    Bring me home
    A certain type of wind has swept me up, a chill has found each bone, I am overcome. There is an icy breath that escapes my lips and I am lost again. In the sea of lovers without ships and lovers without sight, you’re the only way out of this sea of lovers losing time and lovers losing hope. Will you let me follow you wherever you go?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 481
≈ inscrit(e) le : 22/07/2014
≈ tes points : 428
≈ avatar : luke evans.
≈ autres comptes : annie, daario et ellie.
≈ crédits : moi-même (avatar).
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Jeu 15 Jan - 22:20

REMUS BEBE D'AMOUR :rainbow: MANOOOOOON :red: :red: :red:
Bienvenue sur PF :yay:
Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas :bigkiss:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 113
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 124
≈ avatar : Andrew Garfield
≈ autres comptes : personne.
≈ crédits : scarlett glasses pour l'avatar & hedgekey pour la signature
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 10:06

NARCISSA. maaah Cissy avec Dormer, je ne peux qu'appuyer ce choix merveilleux I love you merci pour l'accueil, j'espère ne pas vous décevoir :bril:

GEMMA. OPHEEEEEEE :lolove: et grave pour le lien, je veux ! et je viendrai t'embêter sur Skype si jamais je bloque pour quelque chose :hinhin:

ROSE. trop de pression :fire: j'espère que je ne décevrai personne avec lui, j'attends tellement depuis longtemps de le jouer :fall: breeef, merci :bril: j'ai hâte de pouvoir jouer notre lien aussi ça va être trop bien :yeah:

ANDROMEDA. FUTURE BELLE MAMAN :hinhin: merciiii j'adore Remus et c'est un plaisir de pouvoir enfin le jouer quelque part (et pas n'importe où en plus) I love you et merciiiiii beaucoup :pink:

REYSEN. ANAIIIIIIS :lolove: t'es sexy en Luke :héé: et je n'hésiterai pas à la moindre question, promis :red:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 406
≈ inscrit(e) le : 22/12/2014
≈ tes points : 311
≈ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≈ autres comptes : Andromeda et Willem
≈ crédits : shiya (avatar), lokiddles (sign)
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 11:10

Tu te rends compte que pour l'instant tu serais un gros pédophile ? :héé: :pedo: On va attendre encore un peu avant que tu n'appelles Andromeda belle-maman ! :hinhin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 181
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 259
≈ avatar : emma stone
≈ crédits : promethee (avatar) + alcaline (signa)
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 14:50

remus + andrew + toi... :jotem: :jotem: :jotem:
du coup, il nous faudra absolument un lien, ils ont à peine un an d'écart, ils accumulent tous les deux les petits boulots dans leur expérience et en plus, ben stonefield voilààààààà I love you tu seras obligée de me donner un lien :pink: bon courage pour finir ta fiche manon adorée :huhu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 113
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 124
≈ avatar : Andrew Garfield
≈ autres comptes : personne.
≈ crédits : scarlett glasses pour l'avatar & hedgekey pour la signature
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 15:48

LEWYN. ouais à ce stade j'avoue que ça fait un peu bizarre de dire ça :ghé:

AUTUMN. muuuh stop j'ai trop la pression en plus là XD j'espère vraiment que mon interprétation de Remus ira, j'ai trop peur :mdr: mais t'es trop canon en Stone et grave que je veux un lien parce que Stonefield cey la vie :lolove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 181
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 259
≈ avatar : emma stone
≈ crédits : promethee (avatar) + alcaline (signa)
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 15:51

Je te fais confiance à mille pour cent concernant ton interprétation de remus, ne t'inquiètes pas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 479
≈ inscrit(e) le : 15/07/2014
≈ tes points : 333
≈ avatar : aidan poldark/turner.
≈ autres comptes : lucrezia la brune k-non, robb et sal, les mecs.
≈ crédits : @chameleon circuit (avatar), tumblr (gifs), mikky ekko (lyrics).
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 19:06

Alooors, moi j'ai lu ta fiche, et elle est parfaite :red: enfin, très bien :bg: parce qu'il y a un petit hic, qui se situe au moment de la mort de James et Lily. Ayant relu récemment hp3 (héhhéhé :bg:) je peux dire que Remus a toujours fait partie des gens qui ont cru que Sirius était le gardien du Secret de James et Lily, et non pas Peter :a: or dans ta fiche, Remus dit que c'était Peter. Certes, Sirius a été condamné pour avoir tué Peter, mais dans l'histoire officielle, Sirius était également le Gardien du Secret, et c'était Peter qui était allé le retrouver en lui disant "tu as trahi Lily et Jaaames" enfin voilà :bg: donc pour le moment, James pense à la fois que Sirius a trahi James et Lily et qu'il a tué Peter pour couvrir ses traces quoi :fall: officiellement, il n'y a que Lily/James, Sirius et Peter qui savent qui était vraiment le gardien du Secret :a: il faudra donc modifier ce tout petit truc et je pourrai te valider, pour sûr :héé:

_________________


half b l o o m i n g creation, half blazing hellfire so you're feeling tied up to a sense of control, and make decisions that you think are your own. you are a stranger here, why have you come ? lift me h i g h e r, let me look at the sun and once I hear them clearly, say : who are you really? and where are you going? I've got nothing left to prove, cause I've got nothing left to lose. /MALEFOY SILVER QUEEN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 444
≈ inscrit(e) le : 06/12/2014
≈ tes points : 192
≈ avatar : Katie McGrath
≈ autres comptes : Lewyn & Willem
≈ crédits : money honey (avatar), endlesslove (sign)
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 19:07

Boooh vas-y, t'as été plus rapide que moi :mdr:

_________________
    Bring me home
    A certain type of wind has swept me up, a chill has found each bone, I am overcome. There is an icy breath that escapes my lips and I am lost again. In the sea of lovers without ships and lovers without sight, you’re the only way out of this sea of lovers losing time and lovers losing hope. Will you let me follow you wherever you go?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 113
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 124
≈ avatar : Andrew Garfield
≈ autres comptes : personne.
≈ crédits : scarlett glasses pour l'avatar & hedgekey pour la signature
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 19:12

Remus Lupin a écrit:
« Non… c’est impossible, comment ? Il était leur gardien du secret, jamais il n'aurait pu... » Le sorcier hocha gravement la tête. « Peter Pettigrow a été assassiné lui aussi… par Black… je suis désolé de vous annoncer ça monsieur Lupin, mais il s’avère qu’il ne porte pas le nom de Black pour rien. Il a trahi vos amis… il a été appréhendé et enfermé à Azkaban. » Remus sentit son corps se raidir et il éclata d’un rire morbide. Hystérique. C’était impossible. C’était totalement faux. « Vous mentez ! Sirius n’aurait jamais fait ça. »

Et normalement j'ai réparé la boulette :bril: j'ai eu un moment d'hésitation pour ce passage en plus et j'ai pas pensé à vérifier :ghé: :fall: (tuparlesd'unboulet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 479
≈ inscrit(e) le : 15/07/2014
≈ tes points : 333
≈ avatar : aidan poldark/turner.
≈ autres comptes : lucrezia la brune k-non, robb et sal, les mecs.
≈ crédits : @chameleon circuit (avatar), tumblr (gifs), mikky ekko (lyrics).
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   Dim 18 Jan - 19:15

faut dire que comme j'suis une stalkeuse j'avais que l'histoire à lire maintenant :hinhin:

   
merlin's beard, te voilà validé(e) !




   bienvenue sur pf ; les breaker of chains t'accueillent
   Well, on dirait bien que certains ne sont pas forcément contents de t'avoir ! Aurais-tu des plus beaux cheveux que Rogue et Hagrid réunis ? Peu importe, même s'ils font la tronche, te voilà validé(e) : très plaisante cette lecture, haha, pauvre petit Remus qui est tout seul, ça me remplit d'amour pour lui  :jotem: bref fiche longue mais parfaite (a). Ne t'en fais pas, Slughorn t'aime déjà et te filera une petite fiole de Felix Felicis pour le coup ! Mais avant ça, n'oublie pas de faire l'essentiel du nécessaire de survie pfien afin de ne pas te faire avaler par le filet du diable du professeur Chourave, t'sé.  

   Première question que tu dois te poser : est-ce que ce merveilleux staff a bien recensé mon avatar ?, pour cela, n'oublie pas d'aller vérifier le bottin des avatars. Car attention, cela risque de devenir compliqué si jamais une autre personne s'inscrit en tentant l'avatar que tu as déjà pris - et toutes tyranniques que nous sommes, nous avons jugé que ce serait de ta faute, et pis c'est tout. Une fois ceci fait, la base de la base mise en place, il te faudra ensuite aller remplir ton profil : pas seulement les parties "obligatoires" de celui-ci, ni uniquement ce qui t'inspire, mais ton profil en entier car il rassemble les principales informations sur ton personnage, celles qui serviraient à n'importe qui voulant s'intéresser à ton personnage/te proposer un lien, voire un rp. Le profil n'est pas là pour faire joli, mais donner des informations sur ton  personnage, ton activité aux autres, ne le sous-estimes donc pas ! Le dragon aux dents acérées de PF aimerait signaler que "voir avatar" ou "bazzart" ne sont pas des crédits d'avatar, merci de remplir cette partie de votre profil avec précautions.

   En étant validé(e) sur le forum, tu gagnes le droit d'aller dans les parties IN RP très importantes et qui te mèneront donc au délicieux chemin du rpg. La première étape que tout le monde aime pour se faire des amis, c'est ouvrir une fiche de liens : si tu es nul en codage (ou que tu as la flemme), PF te garantit même un modèle facultatif pour t'aider. La fiche de liens c'est bien, mais ce n'est pas tout, pense à aller faire un tour dans les registres du forum : recenser le statut de sang et la maison (actuelle ou ancienne) de ton personnage, lui trouver une maison, un emploi et même resencer son patronus et ses capacités spéciales - car oui, tout ceci est important afin que personne ne chevauche personne et afin de nous permettre de nous assurer un certain équilibre sur le forum. Prends bien soin de t'assurer aussi du fonctionnement de dons de points mis en place afin de rendre PF plus interactif - et si jamais tu cherches un rp les rp's aléatoires sont faits pour toi !

   Évidemment, sur PF tu peux créer des scénarios en respectant les règles et le modèle donnés dans ce sujet - n'oublie pas de recenser ton scénario une fois celui-ci terminé. Dernière petite chose, n'hésite pas non plus à aller vérifier régulièrement la partie invités du forum ; il se peut que tu trouves dans les "chercheurs de liens" quelqu'un à même de te suivre dans une de tes idées - la banque de liens peut aussi t'aider, et est là pour ça. Enfin, n'oublions pas que toutes ces petites "obligations" ne doivent pas t'empêcher de rp et t'amuser, le flood et les jeux te sont grands ouverts, rejoins-nous ! Et si tu veux que PF vive le plus longtemps possible, n'hésite pas à montrer ton soutien pour le forum en votant sur les topsites ou en donnant ton avis dans les fiches pub. Qui plus est, si tu as été fan de l'accueil qui t'a été réservé à ton arrivée sur le forum, pense aux suivants, et viens dire bienvenue aux nouveaux aussi souvent que tu peux, c'est toujours plaisant ! (sinon, pas de tarte à la mélasse + citrouille pour toi)

   ON T'AIME PETIT MEMBRE.  :bril:  :puppy:  :fall:  :bigkiss:
   et tout le monde te fait une petite danse


_________________


half b l o o m i n g creation, half blazing hellfire so you're feeling tied up to a sense of control, and make decisions that you think are your own. you are a stranger here, why have you come ? lift me h i g h e r, let me look at the sun and once I hear them clearly, say : who are you really? and where are you going? I've got nothing left to prove, cause I've got nothing left to lose. /MALEFOY SILVER QUEEN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (remus) everything i touch isn't dark enough   

Revenir en haut Aller en bas
 

(remus) everything i touch isn't dark enough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» BoutiqueVoriagh et dark addict Pouvant convenir aux Ega,EGL.
» Dark-orbit !!
» Les Anges de la Mort [5e Cie Dark Angels]
» Nouveaux Dark Angels
» avis couche mommy's touch
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Preasidum Facere :: ON THE MAGICAL WORLD :: the sorting hat :: hogwarts express-
Sauter vers: