AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (elia) + stubborn love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 81
≈ inscrit(e) le : 16/01/2015
≈ tes points : 170
≈ avatar : Marie Avgeropoulos
≈ autres comptes : Aucun.
≈ crédits : © Shiya
MessageSujet: (elia) + stubborn love   Ven 16 Jan - 4:39

nobody knows what's inside your head.



Elia Novalee Oswald

NOM : Oswald, nom qui la renvoi systématiquement à son paternel lorsqu'elle le prononce. PRÉNOM(S) : Elia, Novalee. ÂGE : Dix-huit. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : née le 12 juillet 1965, dans l'hôpital de sainte mangouste, à Londres. STATUT SOCIAL : Elia est célibataire. STATUT DU SANG : C'est un sang mêlée. Sa mère étant une sang pure et son père un sang mêlé. MAISON : C'est une ancienne serpentarde. NIVEAU D’ÉTUDES : Elle a terminé son cursus à Poudlard, il y a peu de temps. EMPLOI : Elle est a présent stagiaire au ministère de la magie, département de la justice magique. LIEU DE VIE : Elle vit encore chez sa mère, dans la maison qui l'a vu naître et grandir. Elle habite à  Bloxam Creek. BAGUETTE : Vingt-cinq centimètre. Bois de rose, fine, cœur : plume de phoenix. Spécialisée en sortilège. CRÉDITS : marieavgeropoulostumblr.



like a wizard


nothing left to say
001. Elia a été élevée dans une famille aimante et soudée jusqu'à ses douze ans. Jusqu'à ce que son plus jeune frère et ses grand-parents soient exécutée devant ses yeux, et que son  père soit envoyé en prison pour meurtre. 002. En effet, alors qu'Elia et ses frères passaient encore une journée chez leur grand parents, un mangemort à débarqué et à exécuté ces derniers ainsi que son jeune frère. Elle et son jumeau étaient cachés dans un placard. Ce fut un traumatisme pour elle puisqu'elle était proche de son petit frère. Et lorsque son père s'est fait arrêté pour meurtre, son plus grand héro est descendu au sous sol de son estime. La famille Oswald n'était plus que l'ombre de ce qu'elle avait été. Les jumeaux, et leur mère enceinte. 003. A présent, Elia est très protectrice envers son jeune frère. Alors qu'avec son jumeau, elle est de plus en plus distante, puisque leur opinion diverge sur leur père. Pour Elia, il est la source de leur malheur, et celui qui avait détruit leur famille. Mais pour Lorcas, c'est tout le contraire. 004. Séparée de son jumeau à leur entrée à Poudlard, Elia fut envoyée à Serpentard et Lorcas à Poufsouffle. S'ils avaient tout fait pour rester toujours aussi proche au début, ce n'est plus qu'un lointain souvenir. 005. Ne pouvant plus supporter le regard de ses camarades à Poudlard par rapport aux actes de son père, Elia décida de tourner la situation à son avantage. Dés sa troisième année, elle s'est liée avec d'autres Serpentard et pas les mieux intentionnés. Dés lors, plus personne ne se permet de lui dire quoi que ce soit.   C'est dans ce groupe qui méprisait tous les nés moldus et qui approuvait les mangemorts, qu'elle a trouvé sa place et la reconnaissance dont elle avait besoin. 006. Son père a été innocenté et libéré en Septembre dernier, elle sait que ce n'est qu'une question de temps avant de le revoir. Cependant, elle sait que la première chose qu'elle lui dira ne sera pas un 'je t'aime' ou 'tu m'as manqué'. Elle sait aussi que son jumeau fera tout pour retrouver leur père même si ce dernier ne vient pas les voir à la demeure familiale. 007. Elia est très heureuse que sa mère ait rencontré un autre homme, effaçant son père du paysage. Son beau-père ne pourrait pas rêver d'un meilleur soutien que sa belle-fille dans la demeure Oswald. 008. Le procès de son père a révélé qu'elle s'était trompé sur toute la ligne. Il n'était coupable de rien, juste de faire son travail d'auror et de venger son jeune frère. Cependant, elle ne compte pas en démordre tout de suite et tout lui pardonner parce qu'il était quand même à l'origine de leur statut de paria. 009. Dans sa chambre de la demeure familiale, elle a une réserve secrète de patacitrouilles et de baguettes magiques à la réglisse. C'est simple, elle avait toujours besoin de sucre en pagaille pour les examens, mais elle n'a pas réussi à perdre son habitude aprés être sortie de Poudlard. 010. Elle aime grimper sur le toit de la maison pour pouvoir réfléchir, et espère secrètement avoir un appartement dans peu de temps.

We are only as strong as we are united, as weak as we are divided.

I. que pensez vous de Voldemort et des mangemorts ?
Depuis sa troisième année à Poudlard jusqu'à la fin de sa scolarité, au yeux de ses camarades de Poudlard, Elia était une élève cautionnant les agissements des mangemorts.   Elle a agit comme si elle détestait les nés moldus, et approuvant les idées de Lord Voldemort, mais ce n'était qu'une couverture pour masquer ses blessures. En effet, elle ne comprends pas le but de Voldemort et des mangemorts et elle pense que la place de ces êtres est en prison ou six pieds sous terre, pas en liberté dans le monde sorcier, libre de ravager la vie des autres. Elle pense qu'ils ne causent rien d'autre que la destruction et la division du monde sorcier dans le plus mauvais sens du terme. Cependant, elle ne peut pas se permettre d'exposer ses opinions au grand jour, ni même de couper court à ses relations avec ses camarades de Poudlard, sinon elle risquerait sa vie.  


II. que pensez vous de Dumbledore et de l'odp ?
Dans son esprit, l'ordre du Phœnix incarne le courage, alors que Dumbledore incarne la sécurité pour les futures générations de sorciers à Poudlard. Si ils n'étaient pas là, comment retrouver l'espoir d'un monde meilleur ? Ils sont l'opposé du Lord. il représente l'ombre sur le monde sorcier alors que l'Ordre du Phoenix représente la lumière. Certaines personnes grossissent les rangs par espoir d'être gravé dans l'histoire en tant qu'héros, mais la plupart rêve de retrouver leur liberté et la paix. Pourtant, Elia ne se sent pas l'étoffe de grossir les rangs de la résistance. Elle espère secrètement qu'ils le fassent tomber.


lemon laura 23 ans


PAYS : Etats Unis. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 2/7j minimum. VOTRE AVIS SUR PF :  :bril: . COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM : Sur P.I I love you. PERSONNAGE : scénario de Reysen Oswald. CÉLÉBRITÉ : Marie Avgeropoulos  VOYEZ VOUS DES CHOSES A AMÉLIORER ? : Pas pour le moment. . UN DERNIER MOT ? : Je suis trop contente de vous retrouver !



Dernière édition par Elia N. Oswald le Lun 19 Jan - 0:26, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 81
≈ inscrit(e) le : 16/01/2015
≈ tes points : 170
≈ avatar : Marie Avgeropoulos
≈ autres comptes : Aucun.
≈ crédits : © Shiya
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Ven 16 Jan - 4:40

It matters not what someone is born, but what they grow to be.




Chapter one.


« Lorcaaaas, arrête, c’est plus drôle maintenant ! », hurlais-je, dans la cuisine de mes grand parents. Je ne savais pas si je devais rire, ou bouder, mais une chose était sûre, je ne voulais pas me faire attraper par mon frère jumeau. Alors je continuais de courir autour de la table de la cuisine, jusqu’à ce que ma grand-mère m’arrête, les deux mains sur ses hanches. « Lorcas, Elia, ça suffit. Tout le monde se met à table pour le gouter. », décréta la vieille femme. Je tirais alors la langue à mon frère jumeau avant de prendre place aux cotés de mon plus jeune frère, Dorian. Il me sourit alors que je passais ma main dans ses cheveux. Mon grand-père ne tarda pas à rejoindre la tablée avec sa tasse de café à la main. A peine un coup d’œil plus tard, tout le monde frappait la table des mains. « ON A FAIM, ON A FAIM ! », et ma grand-mère leva les yeux au ciel avant de faire léviter le plateau de tartines à la confiture au dessus de nos têtes. A peine ce dernier fut servi, nous nous jetions dessus comme des affamés. Le gouter se passa dans le rire, comme il en était coutume chez les grand parents Everdeen suivit d’une partie de cache-cache. Pour se faire la digestion, comme disait mon grand-père, d’un ton espiègle. Tout se passait comme d’habitude, la seule chose qui ne respecta pas la règle fut la porte qui s’ouvrit en grand fracas en plein milieu de la partie. Nos grand parents étaient entrain de compter alors que Dorian était encore sorti de sa cachette, incapable de respecter les règles du jeu. Lorcas et moi, nous étions cachés dans le placard de la cuisine, silencieux. Trois éclairs verts plus tard, les trois corps tombèrent au sol, raides comme des piquets. Nous n’osions pas sortir de notre cachette. Je tremblais de tout mon corps alors que Lorcas me serrait fort dans ses bras. « Qu’est ce qu’on fait ? Qu’est ce qu’on fait ? », murmurais-je à l’oreille de mon jumeau, les sanglots envahissants ma voix. Il ne me répondit pas de suite, mais je le sentais respirer plus fort que d’habitude. « A trois, on … on sort et on envoi un hibou à papa et maman. », proposa t-il, et je hochais la tête, hésitante à mon tour. Nous nous levâmes comme un seul homme, poussant lentement la porte du placard. Ma main serrait fortement celle de Lorcas et lorsque nous vîmes nos proches étendus par terre, il me tira la main pour sortir de la pièce. Ce fut les yeux trempés de larmes que nous écrivîmes à nos parents pour les alerter de la plus grande perte de notre vie. Du moins, c’est ce que nous pensions sur le moment.

Chapter two


« Oswald. Si le cerveau était en or, tu serais encore plus pauvre que ton amie, ce qui n'est pas peu dire. », entendis-je derrière moi. J'étais en seconde année, et ma meilleure amie venait de faire exploser notre chaudron par inadvertance. Le professeur de potion l'avait prise en grippe, je m'étais alors désignée comme coupable, ce qui avait eu don de faire rire - et grandement plaisir – à un de mes camarades Serpentard prétentieux qui ne me portait pas dans son cœur, Asriel - et c'était un euphémisme ! Il nous avait suivi dans le couloir, et ne s'était pas gêné pour nous foncer dedans, en passant, récoltant un regard noir de ma part. Je sais, ce n'était pas quelque chose de très courageux, mais je n'avais pas envie d'envenimer la situation, et je restais donc muette face à ses piques acérées. Ce qui m’intéressait, c'était mes études, ma famille et mes proches amis. Ce que cet élève pouvait bien penser de moi, après tout, il n'allait pas définir ce que j'allais faire de ma vie. Cependant, après l’arrestation de mon père pour meurtre, c’était à cela que se résumait ma vie à Poudlard. Je n’étais plus la fille de quelqu’un de respectable, mais quelqu’un d’odieux. Quelqu’un qui avait commis un meurtre. Moi et mon jumeau étions à présent des parias parmi nos pairs. Je commençais à ruminer la situation dans mon coin, je ne cessais de me répéter que notre père était la source de nos problèmes et que je devais prendre la situation en main. « Peut être qu’ils ont raison les autres. », chuchotais-je, aux côtés de Lorcas. Le couvre feu était passé d’une bonne heure maintenant, et nous étions toujours dans la volière. Depuis que le choixpeau nous avait réparti dans deux maisons différentes, nous faisions tout pour nous voir. Même si cela signifiait que avions souvent des retenues. Lorcas tourna la tête vers moi en fronçant les sourcils. « C’est n’importe quoi ! Tu sais que Papa, il a fait ça pour une raison. », répondit-il, d’une voix forte. « Alors pourquoi il est en prison, hein ? Si il y avait une raison et qu’il n’était pas un mangemort, pourquoi on l’a enfermé à Azkaban ? », m’écriais-je sur le même ton. Nous ne nous disputions pas souvent, mais l’emprisonnement de notre paternel commençait à nous séparer. Il croisa les bras sur sa poitrine, l’air vraiment en colère. « Comment tu peux dire ça ? C’est notre père ! », hurla t-il avant de se lever, me dominant de sa taille. « Si il avait vraiment agi comme un père, il aurait pensé aux conséquences ! C’est à cause de lui qu’on a pas d’amis ici, et que tout le monde nous déteste ! », répliquais-je en hurlant à mon tour, les larmes aux yeux. C’est à ce moment qu’un de nos professeurs nous trouva, et nous donna une énième retenue. La dernière que j’ai passé en compagnie de mon frère.

A partir de ma troisième année, j’avais décidé de prendre les choses en main, et ne plus me laisser faire par mes camarades. J’avais tourné la situation à mon avantage en déclarant mon père comme un mangemort, embrassant les idéaux de ces derniers. La haine des nés-moldus, du moins en façade. Je n’aimais pas faire de différence par rapport au sang de chacun, mais cette couverture de fille de mangemort m’a permis d’être respectée et reconnue à Poudlard, alors que mon jumeau restait dans son coin, sans personne. Sans moi. « Tu m'as menti, Asriel », assénais-je, les bras croisés sur ma poitrine. Non, vous ne rêvez pas. C'est bien la même personne que précédemment. Nous avions finalement réussi à nous parler sans se battre. Nous étions devenus amis. Et lors de notre septième année, nous étions devenu un couple. Des amants. J'étais heureuse, même si la jalousie, venait frapper à ma porte quelques fois. Nous finissions toujours par nous rabibocher sur l'oreiller, et avec quelques mots doux, murmurés à l'oreille. Jusqu'au jour, où je l'avais surpris dans une classe vide. Dans une classe vide, enfonçant sa langue dans la bouche d'une autre que moi. Je m'étais sentie explosée, je m'étais retenue de lui balancer à un sortilège à la figure, ou même de faire cramer les vêtements à terre de la pouffiasse. J'avais disparu en courant, ravalant mes larmes et ma fierté. Il s'était bien fichu de moi, sur ce coup là. « Depuis combien de temps ? », interrogeais-je, le regard noir. Il avait fini par me rattraper alors que j'éteignais le lac de Poudlard. Je ne lui avais pas laisser le temps de l'ouvrir. J'avais essuyé mes larmes qui avaient débordées, et avait planté mon regard dans le sien. Il ne répondit pas. « Depuis combien de temps ? », hurlais-je. Si bien que ma voix résonna dans le parc. Il sembla se réveiller, vouloir trouver les mots. « C'est pas ce que tu crois, Elia ... », bredouilla t-il. J'eus un rire sans joie. Pas ce que je croyais. « Et tu faisais quoi, explique-moi ? Tu t'entraînes à être médicomage, c'est ça ? », ironisais-je, la langue acérée. Il baissa les yeux, ne trouvant rien à redire. « Bien. Je crois qu'on a fait le tour. Fous-moi la paix ! », déclarais-je avant de tourner les talons et partir d'un pas décidé. « El’ ... EL' ! ELIA ! », hurla t-il à son tour. Je restais sourde à son appel, continuant mon chemin, le cœur lourd malgré la température glaciale du mois de janvier.  

Chapter three


Les beaux jours avaient finis par revenir, et la fin de l’année scolaire commençait à approcher. « Alors mes jolies, vous ne voulez pas aller faire un tour du coté du Chaudron Baveur ? ». Deux jeunes sorciers de l'âge de ma meilleure amie, et moi, nous suivais. Nous étions sorties sur le chemin de traverse pour un peu de shopping. Cependant, je regrettais la présence de quelques êtres masculins de notre groupe, à nos côtés. Je me crispais, mais continuais à marcher aux côtés de Bluelynn. « Hé ! On vous parles ! », s'exclama l'un d'eux en m'agrippant le bras. Mon cœur fit un bond dans ma poitrine. La main de Blue s'abattit sur celle de l'agresseur, m'arrachant de sa poigne. Alors que je sortais ma baguette pour lui planter au creux de la gorge avec hargne. « Par merlin, on ne traine pas avec des ivrognes, alors bats les pattes et dégages. », rétorqua t-elle avant de m'entrainer par le bras. Nous ne fîmes que quelques pas, lorsque nous nous retrouvâmes contre un mur, prisonnière de leur poigne, ma baguette à terre. Effrayée, je lâchais un cri, mais mon agresseur l'étouffa avec sa main. Je les entendais rire alors que mon crâne se faisait douloureux. « On fait moins les malignes, hein ? », dit-il, à mon oreille, et j'écartais vivement la joue de ses lèvres. Quelques secondes  plus tard, j'étais à terre car mes jambes ne me soulevaient plus. Aussi, parce que deux éclairs rouges avaient foudroyés les attaquants. J'étais comme dans un univers parallèle, je ne comprenais pas grand chose, j’avais l’impression de revivre la mort des mes grand parents et mon petit frère. Après un instant, des bras étaient autour de moi et je me retrouvais dans mon dortoir avec Blue. Une bonne nuit de sommeil me permit de reprendre mes esprits, oublier ce qui c’était passé, et je descendis donc le lendemain, pour le petit déjeuner dans la Grande Salle. Et tout cela fut troublé par l'arrivée d'hommes d'Azkaban. Je ne compris rien, jusqu'à ce qu'ils empoignent Asriel et ne l'emmène. Je regardais Blue, ne comprenant rien.  « C'est lui, qui nous a sauver la mise hier, El'. Il a tué les mecs qui nous ont agressé. », m’informa t-il en croisant mon regard. Je portais une main à mon crâne douloureux, suivant Asriel d'un regard impassible. Ce fut la dernière fois que je le vis.

J’avais passé mes A.S.P.I.C.S et j’avais relevé le défi, haut la main. Ma mère était fière, et j’étais contente de la voir heureuse. Cependant, en ce jour de septembre, la journée n’allait pas restée au beau fixe. En effet, le hibou arriva avec l’édition de la Gazette. Je la détachais de sa patte avant de rester figée sur le gros titre, serrant le journal entre mes mains, les dents serrées. REYSEN OSWALD JUGÉ INNOCENT […] SERA RELACHÉ […] Je repoussais mon petit déjeuner avant de me lever et de partir au ministère, lieu de mon stage. J’avais enfoncé la Gazette au fond de mon sac, encore hésitante sur ma décision de lire l’article ou non. Comment étais-ce possible ? Nous avions fini par nous reconstruire, ma mère avait fini par panser ses blessures et laisser entrer un autre homme. Seul, Lorcas, n’avait pas changer d’opinion et n’avait renoncer pas à notre paternel. J’avais fini par me laisser envahir par le travail, oubliant presque l’article au fond de mon sac. Cependant, à peine arrivé à la maison que ma mère ramena le sujet sur le tapis. En même temps, elle travaillait à la Gazette, il aurait été étonnant qu’elle n’en parle pas. « Avez-vous vu l’article dans la Gazette ? Sur votre père ? », demanda t-elle, alors qu’elle avait réussi à nous réunir dans la même pièce avec Lorcas. Ce dernier me jeta un regard presque glacial, mais hocha la tête. « Oui. », chuchotais-je. « Maintenant, tu vas admettre que j’avais raison ou tu vas rester la tête dans le sable ? », lança t-il, et je lui retournais un regard noir à mon tour. « Il est innocent et alors ? Il nous a fait vivre l’enfer ! Alors non, va voir chez Merlin si j’y suis Lorcas ! », m’écriais-je en tournant les talons en m’enfermant dans ma chambre, sortant ma baguette et mettant le feu à l'article maudit de la Gazette. Il avait eu raison de le tuer, murmura une petite voix dans ma tête et je la fis taire.





La seule fois où je ne check pas ma boite MP, j'me fais avoir ! :mdr: Si vous voulez des liens, ma boite MP est ouverte (si vous n'êtes pas effrayé par les réponses tardives ! ) :ghé:


Dernière édition par Elia N. Oswald le Lun 19 Jan - 5:23, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 481
≈ inscrit(e) le : 22/07/2014
≈ tes points : 428
≈ avatar : luke evans.
≈ autres comptes : annie, daario et ellie.
≈ crédits : moi-même (avatar).
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Ven 16 Jan - 11:35

MA FILLE D'AMOUR :red:
Bienvenue bonne chance pour ta fiche :red:
Et si tu as des questions n'hésite surtout pas :red: :red:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 839
≈ inscrit(e) le : 18/07/2014
≈ tes points : 480
≈ avatar : andrew scott.
≈ autres comptes : lucrezia, narcissa et ramsay, ils forment tous la team carré parfait, d'lamorkitue.
≈ crédits : @nuit parisienne (avatar), tumblr (gifs), stephen king (quotes)
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Ven 16 Jan - 12:32

MARIE + EDEN, bwah j'aime retrouver des gens de pi de partouuut :bril: :bril: bienvenuuuuue :héé: :héé: I love you :red: bonne chance pour ta fiche :fall: :jotem: si tu as des questions, n'hésite pas :fire: :puppy:

_________________


I am become Death, the destroyer of worlds ≈ ucéééééé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 250
≈ inscrit(e) le : 16/07/2014
≈ tes points : 231
≈ avatar : rose mciver.
≈ autres comptes : arcadio, ruth et gemma.
≈ crédits : crick +avatar, sweet poison +sign.
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Ven 16 Jan - 13:35

MARIE, OMFG :siffle: excellent choix de scénario, et l'avatar est tout aussi canon - que dis-je ? il est la perfection incarnée :héé: bienvenue ici, bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à contacter un membre du staff en cas de question / suggestion / plainte / soirée mousse :a:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 81
≈ inscrit(e) le : 16/01/2015
≈ tes points : 170
≈ avatar : Marie Avgeropoulos
≈ autres comptes : Aucun.
≈ crédits : © Shiya
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Ven 16 Jan - 16:10

MON PAPOUNET :bril:
Merci beaucoup à vous tous, moi aussi je suis contente de retrouver des gens de P.I I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 406
≈ inscrit(e) le : 22/12/2014
≈ tes points : 311
≈ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≈ autres comptes : Andromeda et Willem
≈ crédits : shiya (avatar), lokiddles (sign)
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Ven 16 Jan - 18:40

Edeeeeeen !! :calin: Bienvenue parmi nous :love:
Et j'approuve mes vdds, super choix de scénario :red:

_________________

Well you see her when you fall asleep
But never to touch and never to keep
'Cause you loved her too much
And you dived too deep.

Only know you love her when you let her go
And you let her go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 81
≈ inscrit(e) le : 16/01/2015
≈ tes points : 170
≈ avatar : Marie Avgeropoulos
≈ autres comptes : Aucun.
≈ crédits : © Shiya
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Ven 16 Jan - 21:27

PANDI PANDA :yeah:
Merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 181
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 259
≈ avatar : emma stone
≈ crédits : promethee (avatar) + alcaline (signa)
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Dim 18 Jan - 14:28

bienvenuuuuuuuuuuue et super choix de scénariooooo :jotem: c'est clair que c'est trop classe de retrouver tant de monde de pi I love you bon courage pour cette fiche :pink:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 113
≈ inscrit(e) le : 15/01/2015
≈ tes points : 124
≈ avatar : Andrew Garfield
≈ autres comptes : personne.
≈ crédits : scarlett glasses pour l'avatar & hedgekey pour la signature
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Dim 18 Jan - 21:35

J'aime bien la tête de cette fille I love you elle est vraiment super jolie ! Bref tu as fait un excellent choix de scénario en tout cas :bril: bienvenuuuue sur pf et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ›› This Sorrowful Life
≈ hiboux envoyés : 81
≈ inscrit(e) le : 16/01/2015
≈ tes points : 170
≈ avatar : Marie Avgeropoulos
≈ autres comptes : Aucun.
≈ crédits : © Shiya
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Dim 18 Jan - 22:49

Merci beaucoup à vous deux I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ›› power is power.
≈ hiboux envoyés : 481
≈ inscrit(e) le : 22/07/2014
≈ tes points : 428
≈ avatar : luke evans.
≈ autres comptes : annie, daario et ellie.
≈ crédits : moi-même (avatar).
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   Lun 19 Jan - 11:59

merlin's beard, te voilà validé(e) !




bienvenue sur pf ; les like a wizard t'accueillent
Well, on dirait bien que certains ne sont pas forcément contents de t'avoir ! Aurais-tu des plus beaux cheveux que Rogue et Hagrid réunis ? Peu importe, même s'ils font la tronche, te voilà validé(e) : ma fille d'amour qui est trop vilaine avec son papa chéri :red: jotem quand même :héhé:. Ne t'en fais pas, Slughorn t'aime déjà et te filera une petite fiole de Felix Felicis pour le coup ! Mais avant ça, n'oublie pas de faire l'essentiel du nécessaire de survie pfien afin de ne pas te faire avaler par le filet du diable du professeur Chourave, t'sé.  

Première question que tu dois te poser : est-ce que ce merveilleux staff a bien recensé mon avatar ?, pour cela, n'oublie pas d'aller vérifier le bottin des avatars. Car attention, cela risque de devenir compliqué si jamais une autre personne s'inscrit en tentant l'avatar que tu as déjà pris - et toutes tyranniques que nous sommes, nous avons jugé que ce serait de ta faute, et pis c'est tout. Une fois ceci fait, la base de la base mise en place, il te faudra ensuite aller remplir ton profil : pas seulement les parties "obligatoires" de celui-ci, ni uniquement ce qui t'inspire, mais ton profil en entier car il rassemble les principales informations sur ton personnage, celles qui serviraient à n'importe qui voulant s'intéresser à ton personnage/te proposer un lien, voire un rp. Le profil n'est pas là pour faire joli, mais donner des informations sur ton  personnage, ton activité aux autres, ne le sous-estimes donc pas ! Le dragon aux dents acérées de PF aimerait signaler que "voir avatar" ou "bazzart" ne sont pas des crédits d'avatar, merci de remplir cette partie de votre profil avec précautions.

En étant validé(e) sur le forum, tu gagnes le droit d'aller dans les parties IN RP très importantes et qui te mèneront donc au délicieux chemin du rpg. La première étape que tout le monde aime pour se faire des amis, c'est ouvrir une fiche de liens : si tu es nul en codage (ou que tu as la flemme), PF te garantit même un modèle facultatif pour t'aider. La fiche de liens c'est bien, mais ce n'est pas tout, pense à aller faire un tour dans les registres du forum : recenser le statut de sang et la maison (actuelle ou ancienne) de ton personnage, lui trouver une maison, un emploi et même resencer son patronus et ses capacités spéciales - car oui, tout ceci est important afin que personne ne chevauche personne et afin de nous permettre de nous assurer un certain équilibre sur le forum. Prends bien soin de t'assurer aussi du fonctionnement de dons de points mis en place afin de rendre PF plus interactif - et si jamais tu cherches un rp les rp's aléatoires sont faits pour toi !

Évidemment, sur PF tu peux créer des scénarios en respectant les règles et le modèle donnés dans ce sujet - n'oublie pas de recenser ton scénario une fois celui-ci terminé. Dernière petite chose, n'hésite pas non plus à aller vérifier régulièrement la partie invités du forum ; il se peut que tu trouves dans les "chercheurs de liens" quelqu'un à même de te suivre dans une de tes idées - la banque de liens peut aussi t'aider, et est là pour ça. Enfin, n'oublions pas que toutes ces petites "obligations" ne doivent pas t'empêcher de rp et t'amuser, le flood et les jeux te sont grands ouverts, rejoins-nous ! Et si tu veux que PF vive le plus longtemps possible, n'hésite pas à montrer ton soutien pour le forum en votant sur les topsites ou en donnant ton avis dans les fiches pub. Qui plus est, si tu as été fan de l'accueil qui t'a été réservé à ton arrivée sur le forum, pense aux suivants, et viens dire bienvenue aux nouveaux aussi souvent que tu peux, c'est toujours plaisant ! (sinon, pas de tarte à la mélasse + citrouille pour toi)

ON T'AIME PETIT MEMBRE.  :bril:  :puppy:  :fall:  :bigkiss:
et tout le monde te fait une petite danse


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (elia) + stubborn love   

Revenir en haut Aller en bas
 

(elia) + stubborn love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Preasidum Facere :: ON THE MAGICAL WORLD :: the sorting hat :: hogwarts express-
Sauter vers: